En Turquie, le droit du travail à l’épreuve d’Erdogan

Istanbul

17e économie mondiale, la Turquie affiche des performances économiques solides. Mais ce dynamisme s’est en partie créé au détriment des conditions de travail des salariés, mises à mal par la politique néolibérale de l’ex-premier ministre (désormais président) Recip Erdogan.

Rencontre du secrétaire général du syndicat KESK, Hasan Toprak, à Istanbul.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s