Le blues des doctorants

171025_doctorants.jpg

Faute de moyens suffisants dédiés à la recherche, la majorité des doctorants galèrent pour financer leurs années de thèse. Un vrai paradoxe à l’ère de l’ « économie de la connaissance ». Lire l’article paru dans « Alternatives Economiques ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s