Des dirigeants qui ne voient pas très loin

Illustration-paysage

« Il n’y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va », enseignait déjà Sénèque il y a 2 000 ans. Aujourd’hui, nos dirigeants
d’entreprise ne savent pas toujours se fixer un cap et la crise n’arrange rien. Mais quand la réactivité prend le pas sur la vision, les dégâts peuvent être considérables…

Lire le dossier publié dans le hors-série 2013 de « Social CE »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s