Le ZooParc de Beauval chauffé par ses animaux

FRA: The baby elephant Rungwe, captive-born through artificial insemination in ZooParc de BeauvaLa PME familiale, qui emploie 800 personnes en haute saison et réalise un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros, transforme les déjections de ses pensionnaires en énergie. A lire dans le Figaro.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s