Le nucléaire, une addiction française

Capture d’écran 2018-10-27 à 19.39.35.png

L’Hexagone reste totalement accro à l’énergie atomique. Les trois quarts de notre électricité provient toujours de réacteurs nucléaires, et la PPE ne devrait pas acter de tournant majeur. Lire la chronique parue dans le Réveil du Midi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s